Schweizerischer Verband der Akademikerinnen
Association Suisse des Femmes Diplômées des Universités

Rétrospective : Quelques femmes qui ont particulièrement marqué l’AVFDU

1924 : Année de la création de l’ASFDU ; quelques mois plus tard, le 2 octobre, l’Association vaudoise voit le jour. A la fin de l’année, l’association présidée par Berthe Vuillemin, lic. ès lettres, compte déjà trente membres.

Entrée dès le début au comité, Me Antoinette Quinche, Dr en droit, lui succède. Me Quinche fut la première femme avocate dans le canton de Vaud ; pendant longtemps il n’y en eut que trois. Elle s’est illustrée particulièrement par sa présidence durant vingt ans de l’association vaudoise pour le suffrage féminin.

Entre 1930 et 1953, les présidentes qui se succèdent sont la plupart des femmes Dr : ès sciences, ès lettres et en médecine.

La présidente entre 1953 et 1956, Elisabeth Fauconnet, lic. ès lettres, puis présidente suisse, lance en 1956 une action en faveur des Hongroises réfugiées. (L’AVFDU s’efforça d’intégrer et/ou d’aider quatre-vingts d’entre elles).

Marguerite Narbel, Dr ès sciences, une figure de proue, lui succédera de 1956 à 1959. Rappelons que 1959 est l’année où les Vaudoises obtiennent le droit de vote et d’éligibilité cantonal. Margerite Nabel fait partie des toutes premières femmes députées au Grand Conseil. Elle sera plus tard la première femme présidente de ce Grand Conseil.

Erna Hamburger, membre de l’AVFDU depuis 1934, est encore plus une personnalité d’exception : Dr ès sciences techniques, elle a été en 1957 la première femme nommée professeur extraordinaire à l’Ecole Polytechnique (alors l’EPUL). Elle a présidé l’AVDFU de 1959 à 1966. Son héritage est considérable tant auprès de générations de femmes universitaires que des étudiants et étudiantes. Son nom reste ancré pour l’avenir à travers sa Fondation. La reconnaissance pour son rôle majeur est traduite dans le nom donné au grand auditoire de l’UNIL : «  auditoire Erna Hamburger ».

Avec Danielle Bridel, lic. en droit, nous nous trouvons face à une personnalité - elle n’a pas présidé l’AVFDU – de pionnière. Elle a été, au début des années 60, la première femme à occuper le poste de chef de service au sein de l’Administration fédérale à Berne, avec le service des assurances sociales. Et durant très longtemps, elle fut quasi seule de son espèce … Daniellle Bridel s’est investie beaucoup sur le plan international pour les femmes. (Vice-présidente du Zonta International, présidence des comités ONG de l’ONU sur le statut de la femme).



Vaud extra gross Basel gross Zentral CH mittel Zürich gross Fribourg klein